8.1.15

Je suis Charlie



Hier, alors que je cachais ( mal ) mes yeux embués avec des lunettes de soleil sur le chemin de la piscine, Eneko 8 ans m'a dit : 
"tu sais maman, si des gens meurent quelque part, au même moment
 il y en a d'autres qui naissent ailleurs". 

Alors on va faire en sorte qu'ils soient libres de dessiner ce qu'ils veulent ces enfants, hein les gars? 
et qu'ils soient aussi libres de ne pas croire
 ni en dieu, ni au père Noël, ni aux anges et ni aux Ovni s'ils n'en n'ont pas envie, 
mais qu'ils soient libres de poser des questions, de penser, de s'exprimer,  
qu'ils n'aient pas peur, 
qu'ils puissent écrire, lire, dessiner tout ce qu'ils veulent ces enfants. 
On va faire ça hein?

 

2 commentaires:

Vivyane Veka a dit…

Comme ce que tu écris sonne juste ! Et merci pour ton dessin qui fait tant de bien !

Sardine a dit…

Eneko est formidable.
Nos enfants sont formidables.

Et merci pour ton dessin, qui dans l'horreur et la barbarie, apporte douceur, poésie, sourire et espoir.

Tu m'as fait beaucoup de bien. Merci Mayana ♥